Français
Anglais (US)
Base de connaissance sur l'Aïkido

Introduction aux techniques appliquées de l'Aikido

Adaptation aux mouvements du corps des "Principes de l'escrime"  

La morphologie humaine diffère d'un individu à l'autre. Il en est de même pour le physique. Il existe toute sorte de personnes. Certaines sont grandes ou petites, enrobés ou maigres, une bonne musculature ou chétifs, souples ou raides.  

Taijutsu (Exercices à main nues) prennent en compte toutes ses variables et permettent de s'adapter aux différences de chacun. Plus exactement, Les techniques individualisées doivent être praticables pour autant de personnes que possible. Pour ces raisons, le nombre de techniques tend à croitre de façon indéfinie, en nombre et en portée. 
Par exemple le mot "IRIMI" (Entrée) n'a qu'une seule signification. Cette technique est illustrée dans le volet " Techniques de base". Irimi est une façon de glisser sur l'arrière de votre adversaire ou de sortir, sain et sauf, du cercle formé lors de l'attaque par un groupe de personne. "Irimi", appliqué à une technique de projection, peut se décliner en un nombre infini de variations. Une partie est présentée sur ce site, mais il ne s'agit que d'une présentation générale. 

Les mêmes remarques peuvent être formulées pour Koshi-Nage (Projection par les anches) qui implique de faire reposer votre adversaire sur vos hanches et de le projeter en pivotant. Le principe de Koshi-Nage peut être employé efficacement sans nécessairement prendre appuis sur les hanches, puisque ce principe a des variations dans d'autres techniques. 

Lorsque l'on pratique en Taijutsu, il est primordial de sentir les changements dans les extensions, la direction; la force de l'attaque de votre adversaire comme si il s'agit de votre propre corps. Taijustsu est la méthode la plus adaptée pour ressentir ces effets. Il y a deux modes de variations. Le premier est celui d'une transition vers une technique de projection dénommée Koshi Nage, l'autre conduit aux différentes techniques de saisie et de blocage des mains. Prenons un exemple, et étudions le cas d'une saisie sur une main. Si l'adversaire qui vous saisit le poignet à une grande respiration abdominale et maitrise les méthodes de maintien, et que vous êtes moins avancé dans l'apprentissage de ces méthodes, il est très probable que vous soyez rapidement immobilisé. Votre adversaire ne vous saisit pas comme pour vous serrer la main. Sa main fonctionne, dans ce cas particulier, comme un instrument lui permettant de garder tout votre corps captif.  

Quels sont donc les secrets de la technique de saisie? Les mots à eux seuls ne sont pas suffisants pour expliquer cette technique et une pratique est nécessaire. Le pouce de l'adversaire est tout d’abord accroché sur votre pouls et le processus de saisie commence avec le petit doigt, suivi ensuite graduellement par les autres doigts. L'énergie permettant la saisie est générée à partir du centre de gravité (au niveau du nombril) dans la partie basse de l'abdomen. Cette force, une fois générée, surgit et se déplace à travers les épaules bien relaxées et jusqu'au bout des doigts et au-delà. Cette façon de générer cette force vous assure le contrôle total sur votre adversaire. Il est très difficile de rentrer plus profondément sur les explications concernant la puissance de la respiration abdominale sans soulever nombre de questions. 

Les secrets de la technique de saisie sont basés sur les principes de l'escrime et ne sont pas difficile d'accès si vous pratiquez régulièrement les Suburi. Les techniques de l'AIKIDO sont si parfaitement structurées par le fondateur Morihei Ueshiba que les entrainements, effectués en respectant la forme correcte, permettent d'assimiler tout ce que cet art a à offrir. L'apprentissage des principes de l'escrime doit être fait avec un esprit le plus ouvert possible et en respectant l'exactitude des gestes et postures car ils sont la base de l'Aïkido. 
Que devez-vous faire lorsque votre adversaire vous prend le poignet en utilisant une technique de saisie? Ne vous focalisez surtout pas sur la partie de votre corps qui est saisie. Comportez-vous comme si rien ne s'était passé. Relâchez vos épaules et chargez l'extrémité de vos doigts avec votre énergie. Ne cherchez pas à bouger le poignet qui est saisi, déplacer simplement les parties de votre corps et aligner votre posture de telle façon que votre adversaire perde son équilibre et qu'il puisse subir n'importe laquelle des techniques que vous voulez appliquer. Rester impassible dans ces moments nécessite beaucoup d'entrainement. D'une certaine façon vous trouverez peut être plus difficile, alors que vous êtes en position de méditation, que quelqu'un vous pousse vers le sol pour qu'ensuite vous vous releviez toujours en restant dans ce même état, calme et imperturbable. Lorsque que vous étudiez l'Aikido, vous devez entièrement vous consacrer à l'entrainement et à l'attente d'un état d'esprit indispensable pour la maîtrise de cet art. 

D'une certaine façon, l'Aïkido est considéré comme étant le chemin permettant d'atteindre la paix et l'harmonie. Vous remarquerez que si vous entrez en conflit avec la force de votre adversaire, vous laisserez sa force prendre totalement le contrôle sur vous. Il est clair que, selon le principe de saisie à une main présenté plus haut, que les 'principes de l'escrime" permettent une vaste gamme de techniques d'Aïkido. Le Taijustsu donne corps à une multitude de variantes du "principe de l'escrime" applicable à toutes les morphologies et à toutes les situations. Ainsi, le pratique avec des partenaires aussi différents que possible, en particulier ceux avec lesquels vous n'imaginiez pas vous entrainer. Il faut éviter de toujours s'entrainer avec une technique favorite. Essayez de varier les exercices d'une façon équilibrée, impartiale et en alternant gauche et droite, avant et arrière. Vous mouvements doivent toujours être souples et doux, en exécutant vos techniques de façon circulaires et en impulsant votre partenaire. L'Aïkido est aussi une méthode idéale pour entretenir et développer une bonne santé du fait de sa capacité à enlever les impuretés accumulées dans votre esprit et votre corps. En conclusion, voici une remarque sur l'esprit de l'Aikido par Fondateur Morihei UESHIBA : 

"Dans l'Aikido de Ueshiba, il n'y a pas d'ennemi. Il est faux de croire que le Budo est un moyen pour celui qui pratique de prendre le meilleur et les sensations d'un adversaire ou ennemi. Le véritable Budo ne considère pas l'autre comme un ennemi ou un adversaire. Le but véritable du Budo est de se mêler complètement avec l'énergie de l'univers. Ceci appelle en fait à retourner au centre de l'Univers pour former un tout. Dans l'Aïkido, le but de l'entrainement n'est pas de devenir plus fort et de battre son adversaire. Le pratiquant doit focaliser son esprit sur l'apprentissage pour un retour vers le centre de l'Univers, comme une entité intégrée avec comme objectif de partager la paix de l'humanité dans le monde. L’Aïkido est comme un compas donnant à chaque individu une direction pour l'accomplissement de sa vie, comme défini par l'esprit divin et permettant d'atteindre la paix, l'harmonie et suivre un chemin vers l'amour Divin."